Publié le

Le Jardin Médiéval

Créé en 1990, le Jardin Médiéval de Rodemack évoque « l’hortus conclusus » des châteaux forts.

jardin_01

C’est un espace clos dont les zones cultivées forment des dessins géométriques. Chaque espace mis en culture est surélevé par rapport aux allées qui l’entourent. Il est délimité par un muret constitué de pavés. On y trouve quatre espèces :

  • les plantes médicinales avec la bourrache, la pimprenelle, la camomille, la mélisse, la sauge,…
  • les plantes condimentaires et aromatiques comme la patience des moines, l’estragon, la ciboule, la lavande, l’angélique, la sarriette,
  • les légumes et cultures vivrières ou utilitaires
  • les fleurs avec les bleuets, les myosotis, les lupins, la reine marguerite et la rose, fleur médiévale par excellence.

Des arbres ou arbustes taillés sont plantés à certains endroits du jardin comme le cassissier, le néflier, le cerisier,

jardin_02

Cette réalisation est inscrite dans le cadre d’un projet d’action éducative du lycée professionnel LA BRIQUERIE à Thionville, avec le concours de l’Association des Amis des Vieilles Pierres et de la municipalit de Rodemack.

Ce projet a également reçu le soutien du rectorat.
La première tranche des travaux a demandé huit mois de travail et mobilisé une dizaine de classes du lycée professionnel LA BRIQUERIE.

L’ensemble de ces travaux a obtenu le prix National de la Fondation Henry FORD, Nature et Environnement, en 1996.
L’Association des Amis des Vieilles Pierres a obtenu, en novembre 2002, le Prix Spécial du Comité Régional de Tourisme pour le fleurissement du Patrimoine.

Retrouvez le Jardin Médiéval sur www.jardinez.com